Apotureau

Bouts supérieur de quelques alonges d’écubier, auxquelles on donne parfois un peu plus de longueur, afin qu’elles se prolongent au-dessus du gaillard d’avant et qu’elles puissent servir à amarrer de forts cordages, tels que les serre-bosses.

On en compte quelques fois jusqu’à 5 de chaque coté.

A bord des grands navires on les nomme fréquemment patins et à bord des petits, jambettes.

Cet article a été publié dans coque. Mettre en marque page le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *