Arcasse

arcasse

Une navire est divisé en trois parties : la proue, la maîtresse partie et la poupe.

La poupe est la partie qui contient l’arcasse, la voûte et le tableau.

L’arcasse est alors l’assemblage d’une partie très importante du navire car c’est celle qui vas supporter tout le poids de la poupe et notamment l’architecture de la façade qui à l’arrière du navire ferme les batteries, le gaillard arrière et la dunette.

C’est donc à cet endroit que la coque du navire est la plus haute et la décoration navale, par les balustrades, les bouteilles et le tableau de poupe sont composés de sculptures dont le poids alourdi considérablement cette partie.

Ainsi l’arcasse à pour fonction première de supporter tout cet édifice. Il est donc composé de très fortes barres telles que :

  • La barre d’arcasse
  • La barre de pont
  • La lisse d’hourdi
  • Les barres d’écusson ou intermédiaires
  • Le fourcat d’ouverture

Ces barres s’appuient sur l’estain sur leurs extrémités intérieures et elles sont toutes fixées directement sur l’étambot qui est seul à porter tout l’assemblage.

Willaumez dans son dictionnaire de marine de 1831 note bien que cet assemblage est « sans avoir, à beaucoup près, la solidité d’une poupe arrondie ». Point qui sera plus développé dans le mot poupe.

 

 

Cet article a été publié dans coque. Mettre en marque page le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *