Cale

Dans le navire c’est l’espace entre la carlingue et le faux-pont, depuis la soute aux poudres jusqu’à la fosse aux cables.

Dans ce même espace, nommé grande-cale, on distingue la cale au vin et la cale à l’eau à cause de leur destination constante et particulière.

Le fond de cet espace est donc par conséquent nommé fond de cale ou fond de la cale.

 

Autre définitions : – Romme, dictionnaire de Marine

C’est aussi le nom d’un châtiment infligé à bord d’un vaisseau à des matelots coupables. Et ce châtiment consiste à  laisser tomber, plusieurs fois successives de l’extrémité de la grand-vergue, ou dans la mer, le coupable qui au bout de sa chute est retenu à l’aide d’une corde par laquelle il est suspendu.

Cette punition est nommée cale sèche lorsque le patient, dans sa chute, étant abandonné à son propre poids, n’est arrêté subitement par la corde, qu’au moment où il arrive près du niveau de l’eau.

Elle reçoit le nom de grande cale, lorsque le patient qu’on laisse tomber du côté droit par exemple, est ramené ensuite à la gauche du bâtiment, en passant par-dessous la quille.

Infliger cette punition c’est donner la cale.

C’est aussi le nom d’une base, étendue, inclinée et factice, nommée « cale de construction » et sur laquelle repose le vaisseau pendant sa construction.

Ce sont aussi de petits coins en bois qu’on place sous le pied des étançons ou des étaies, ou de tout autre objet que l’on veut fixer solidement.

Cet article a été publié dans coque. Mettre en marque page le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *