Écubier

Trous percés en rond et un peu inclinés vers la mer, en dessous de la poulaine dans les joues du navire. On trouve à bord 4 écubiers, deux de chaque bord de l’étrave.

On les trouve au milieu de l’espace compris entre deux des dauphins : leurs axes sont parallèles à la quille. Ils sont garnis de manchons débordant, sur les vaigres et le bordé, par des oreilles épaisses, susceptibles de résister au frottement des chaînes : ces manchons sont introduits de dehors en dedans ils sont en fonte de fer. Chaque écubier est entouré d’un encadrement qui dépasse par l’épaisseur des tringles le dehors de l’oreille extérieure du manchon.

Cet encadrement reçoit un mantelet de fermeture ou tampon.

Ils servent au passage des câbles, qui, attachés par un bout à l’anneau d’une ancre, entrent par ces trous dans le bâtiment pour y être arrêté sur les montants des bittes.

Cet article a été publié dans coque. Mettre en marque page le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *