Tableau

Le tableau est une des parties de la poupe. La poupe, formée par l’arcasse dans sa partie inférieure, est terminée dans sa partie supérieure par les jambettes et les quenouillettes qui font la voute et le tableau. Ses limites sont le haut de la voute, les quenouillettes latérales et le couronnement. C’est dans celui-ci que se trouvent les fenêtres des chambres de conseil et autres prenant du jour par la poupe.

Il est ornée de galerie, sculpture et peintures, c’est pourquoi les montants de poupe sont alors nommés montants de tableau.

Il existe aussi d’autres tableaux comme l’explique Willaumez dans son Dictionnaire de Marine de 1835

On parle aussi des tableaux qui réunissent tous les différents signes et articles tirés du livre des signaux généraux, qu’on met en tableau (en colorant les pavillons, etc…), pour plus de facilité à trouver sur le champ les signaux tant généraux que particuliers, à l’ancre ou à la voile. On a donc dans chaque bâtiment en armée escadre, etc…, le tableau des signaux généraux, celui des signes particuliers, des airs de vent, de nuit et les signaux de cote. Ces divers tableaux sont encadrés et suspendus, appliqués aux cloisons  extérieures des chambres hautes.

Cet article a été publié dans coque. Mettre en marque page le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *