Varangue

varangue

La varangue est la première pièce de bois du membre, il en est la base et est l’élément posé sur la contre quille où se trouvent des entailles à margouillet. La contre quille est elle même entaillée  pour recevoir le milieu du talon de la varangue et ainsi assure un maintient stable et essentiel au maintient du couple dont il débute les formes.

Aux extrémités du navire, le navire ayant des formes plus pincées ou acculées que dans la partie centrale, on les nomme varangue de fond et sont renforcées par des oreillers ou des renforts chevillés.

En fonction de leur forme on les nomme :

  • plates pour les navires à fond plat.
  • demi-acculées lorsqu’elle sont un peut relevées
  • acculées et très acculées notamment pour les varangues de fond

Les varangues sèches ou mortes  sont celles placées pour l’établissement du grand mât  ainsi que celui de misaine et viennent alors renforcer leurs positions dans la cale du navire, elle sont dites sèches ou mortes car elles sont isolées, c’est à dire qu’aucune alonge ne les prolonge. Celles ci sont entaillées dans la carlingue (voir Porque).

Cet article a été publié dans coque. Mettre en marque page le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *