balancine

Cordage capelé s’il est simple à l’extrémité d’une vergue ou passant dans une poulie s’il est double. Il se rend en haut du mat qui porte la vergue puis descend au pied de celui ci sur le pont. Il s’arrête dans les hunes s’il s’agit des vergues de perroquet ou de cacatois. Ce cordage est destiné à soutenir l’extrémité des vergues, à dresser celles ci, les apiquer* et les manoeuvrer dans le sens de la hauteur selon qu’il est nécessaire.

Apiquer une vergue c’est l’éloigner de sa position horizontale en la relevant par l’une de ses extrémités.

Poster un commentaire